Plantation d’une forêt à Rjim Maatoug

ONG pour passer du rêve à la réalité

Plantation d’une forêt à Rjim Maatoug

février 6, 2019 Actus 1

Communiqué de presse
07/02/2019

 

Le samedi 16 février 2019, la délégation de Rjim Maatoug et l’association Dream in Tunisia planterons 1800 acacias à Rjim Maatoug
(délégation de Faouar, Kébili, Tunisie), l’une des villes de Tunisie les plus touchées par la désertification. Ces plantations réparties
sur un total de 3 hectares, permettront de protéger le collège et la maternité de la ville qui compte 4900 habitants dont l’activité principale est la production de dattes Deglet Nour. Une petite partie de la plantation se déroulera également dans les dispensaires de Matrouha et Ferdaous, deux villages rattachés à la commune. Cette plantation est le fruit d’un travail de plusieurs mois de planification avec la Direction générale des forêts, et le financement de l’entreprise WIC MIC spécialisée dans le textile à Bizerte qui permettra de financer l’irrigation des plants pendant 24 mois.

Créée dans les années 1980, la ville de Rjim Maatoug est un modèle de développement en zone aride, les habitants gagnent bien leur vie grâce à la production des dattes, mais leurs conditions de vie sont très dures car le sable envahie régulièrement les routes, les cours des
maisons, et les maisons elles-même. L’eau potable est salée, et la seule route qui raccorde Rjim Maatoug au reste de la région de Kébili
est régulièrement coupée suite aux tempêtes de sables.

 

C’est pour soutenir la résolution de ces problèmes que l’association Dream in Tunisia a signé une convention de partenariat avec la
Direction générale des Forêts et le Ministère de l’Agriculture afin de planter 452Hectares de terres arides et semi-arides dans les gouvernorats de Sfax, Gabes, Gafsa, Tataouine, Médenine, Kébili et Tozeur. Pour le moment, le seul sponsor à s’être engagé est l’entreprise WIC MIC. Cette entreprise a l’engagement citoyen dans son
ADN. Installée à Ras Jbel depuis plus de 20 ans, elle a créé des milliers d’emplois autour de l’industrie du “jean” et travaille au quotidien à réduire son impact environnemental (panneaux solaires, lavage économe en eau …).

Une réponse

  1. Hi, this is a comment.
    To get started with moderating, editing, and deleting comments, please visit the Comments screen in the dashboard.
    Commenter avatars come from Gravatar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *